Avertir le modérateur

12 octobre 2010

Gap : le logo qui a déchaîné les passions

Le dévoilement du nouveau logo Gap a provoqué un tollé général. Au point qu'hier, la marque a officiellement rétabli son ancien logo, à la satisfaction générale.

gap logos.jpg

Premier reproche adressé à la marque : l'abandon du carré bleu marine. Ou plutôt son remplacement par un pâle substitut, ce carré "alibi", affadi, dégradé, décalé censé nous rappeler l'original.

Deuxième reproche : l'adoption, en lieu et place des élégantes capitales Didone, d'un Helvetica des plus banals, simplicité extrême renforcée par le choix du tout bas de casse et du fond blanc qui n'en est pas un.

Bref, c'est la crise. D'identité. Car Gap, c'est quoi ?

Gap = <US> + <sportswear> + <classique> + <pas cher> + <mass market>

En abandonnant son carré bleu marine, Gap s'asseoit sur le <classique>, sur le soupçon de <chic> qui fait que parfois, on peut trouver chez Gap une petite blouse en soie bien coupée.

En adoptant l'Helvetica, Gap s'urbanise et perd le côté «week-end au vert», le côté Abercrombie & Fitch voire Tommy Hilfiger qui était présent à la fois dans le bleu marine et la typo.

Le <sportswear> se trouve renforcé et l'on se rapproche dangereusement des marques d'urban wear, au premier rang desquelles American Apparel qui possède elle aussi, dans son nom même, un très fort signifié <US>. Mais il y a aussi Bench, Desigual, Feiyue ou encore Superdry.

American Apparel logo.png
Superdry logo.png
Bench logo.png
Feiyue logo.png

Desigual logo.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus, le côté passe-partout, omniprésent, bon à tout faire de l'Helvetica fait lourdement pencher la balance du côté de la <diffusion de masse>.

Le nouveau logo Gap est déjà nul et non avenu parce qu'il rompt le subtil équilibre entre sportswear et classique, cette sorte de grand écart que Gap a cultivé avec tant de soin parce que oui, c'est ça aussi que «gap» veut dire : le fossé, l'écart, le différentiel.

22 décembre 2008

ABC = Avant-garde, Bodoni, Conduit

Dans son hors série VIP de fin d’année, L’Express explique et décrit les caractères typos utilisés dans ses pages.
Une démarche “pédagogique” que pour ma part j’adorerais voir se généraliser. Parce que la typographie me passionne,
et parce que les choix de direction artistique dans la presse ne sont que très rarement justifiés, partagés avec
les lecteurs, contrairement aux choix éditoriaux. Ainsi L’Express nous suggère-t-il ce qu’il entend par “VIP” : amateur
de luxe à fort pouvoir d’achat, certes, mais doté d’un supplément d’âme. Un lecteur suffisamment esthète et cultivé
pour s’intéresser au nom, à l’histoire et aux connotations de tel ou tel caractère typographique.

expressevipdetail.jpg

expressvipcouve.jpg

16 mai 2008

Encore plein de lettres pleines

Les lettres pleines,  ça continue.  On ne remplit plus seulement les O, les A, les P... mais aussi les M, les N...

L'album  Asia Argento   vs Antipop, Archigram & Friends - La couve du roman  Rockstar  d'Alexandre Julhiet.


67480578.jpg
1761487816.jpg

Jaquettes de CD,  Hocus Pocus  et   Electric Mop Popp
 
2112289313.jpg
1371766836.jpg

Double d'ouverture de la série mode  Tenues de gala  dans le magazine Mixte de mai 2008.

362945340.jpg 1825150570.jpg

L'affiche  Urban Beauty Show,  l'événement  mode+art+musique de Fornarina, le 12 mai au Carrousel du Louvre..

1181699732.jpg

16 mars 2008

La fripe, c'est chic

Sur les visuels printemps/été d'American Retro, mis en valeur par Joanna Preiss, la typo occupe quasiment la moitié de la surface de la photo. On a forcément envie de s'y arrêter et de mesurer l'effet produit.

Le concept (français) d'American Retro, c'est la fripe chic,  la récup glamourisée  des surplus américains. La marque abandonne ici son logo habituel, composé en capitales dans une typo stroboscopique avec un clin d'œil au célèbre
"I love New York".

c57a16de8d1a6d47c6fc7507693e1090.jpg


American Retro choisit la typo ITC Bauhaus, habituellement utilisée pour évoquer l'ambiance années 20. Aucun rapport avec la choucroute ? Pourtant, le "a" initial est personnalisé façon drapeau US, et ce tour de passe-passe change tout.  Du drapeau à l'étendard puis au manifeste,  il n'y a que deux pas. Ce détail suffit à inscrire l'image des lettres rondes dans l'esthétique 70's plutôt que dans les austères années Bauhaus.

3251cd7ec108221753747dfadd5a182a.jpg

209e86b8310ccbe5bbc7d6f711743525.jpg

31 janvier 2008

Plein de lettres pleines

Couverture de l'édition 2008 du  Bon usage de la langue française.  L'affiche du dernier  salon Customania.

c16437944a48ce7859578e4b02fdf597.jpg 91df04cd1f56f5c77f18be648524410f.jpg

Le magazine de luxe  Palace Costes  pousse le truc jusqu'à composer tous ses titres en lettres pleines. Indigeste.
De leur côté,  Another Magazine,  un canard anglais du même groupe que Dazed and Confused, et  Jalouse 
dans son dernier numéro (février 2008) se contentent d'en saupoudrer leurs titres de couve et de séries mode.

4324d20ca70118832751558c0da53b45.jpgf4f1ed859290dc34b3a8c981ee2507a9.jpg



9c7f69ed4695ff4dc060c38f56ebcb08.jpg

 Extrait du site web du magazine américain  Nylon :  
fbba161c5400f27d83de9dde5cad6c54.jpg

Double d'ouverture d'un sujet consacré au groupe Blackstrobe, dans  Blackpool n° 6 :
6aca17857b927631aa65c6d4da52789c.jpg

Affiche du festival  La route du rock  2008.

effd15f6e19d71bb7246b23ceee22a34.jpg
 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu