Avertir le modérateur

04 octobre 2010

Grazia : le féminin haut de gamme et néanmoins broché

Août 2009 : au lancement de Grazia, beaucoup se sont étonnés que le magazine soit "broché" (il s'agit en fait d'une "piqûre 2 points métal", dixit un pro). Tous les féminins haut de gamme sont "dos carré collé". Pourquoi Grazia avait-il choisi de transgresser cela ?

1er octobre 2010 : Grazia sort en dos carré collé (c’est arrivé aussi pour les spécial mode), et je suis déçue : sans ses agrafes, il perd une partie de son identité frontale – celle contenue notamment dans les caractéristiques de l’objet physique, c’est-à-dire justement la reliure, le format, la pagination, la qualité du papier.

grazia.jpg


Le dos carré collé, plus cher, plus sophistiqué, plus solide que le brochage, est réservé aux publications ayant une certaine durée de vie. Aux magazines-objets que l’on garde pour leur valeur intrinsèque (qualité du papier, des photos). En vrac, les "revues", les mensuels et plus, les hors série, les numéros spéciaux, le luxe, les très grosses paginations.

À l'inverse, que peut-on associer au brochage ? Un peu basique (deux agrafes, s'il vous plaît), moins coûteux, ce procédé sied bien aux petits formats et aux faibles paginations puisqu'il est moins solide qu'un dos carré. Ce côté "moins" (moins cher, moins solide, moins sophistiqué) dégage un premier signifié : <grand public>. Mais le côté "moins durable" l'inscrit aussi dans un temps plus court, comme ces hebdos qui circulent beaucoup, passant de main en main. Bref, des news, de l'actu, vite consommés, vite obsolètes. D'où un second signifié : <actu>.

Il faut affiner. Car ce n'est que combiné à d'autres signifiants (options de format, de pagination...) que le brochage prend tout son sens.

/brochage/ + /petite pagination/ = <populaire> (Closer, Nous Deux, Détective, Ici Paris)

/brochage/ + /grande pagination/ = <news magazine> (L'Express, Nouvel Obs, Marianne, Fig Mag)

/brochage/ + /grande pagination/ + /grand format/ = <picture magazine> (Match, VSD)

/brochage/ + /grande pagination/ + /grand format/ + /identité féminine/ = Grazia

En faisant le choix du brochage, Grazia inaugure une combinaison inédite. Et se définit ainsi, de facto, comme un magazine d'un genre nouveau : le <mag d'actu féminin haut de gamme>. Renouveler le genre féminin, telle est bien l'ambition de Grazia qui, bien qu'attendu par tous comme un "féminin people", se composait déjà à son lancement de 35% d'actu pour seulement 10% de peope. Une actu de plus en plus présente, surtout si l'on considère la propension de Grazia à voir toute chose (y compris la mode et le people) comme un phénomène... de société, susceptible donc d'être soumis au traitement news.

 

Reste qu'au-delà d'un certain nombre de pages, les agrafes ne suffisent plus : le dos carré collé devient alors techniquement obligatoire, quitte à sacrifier ponctuellement un peu de l'identité du support...

04 janvier 2008

Isa, dernière du nom

Lorsque l'arrêt du magazine Isa a été rendu public, le numéro de décembre (91) était annoncé comme le dernier.
Mais ô miracle, le numéro (92) de janvier 2008, sans doute déjà réalisé au moment du  coup de théâtre,  est paru malgré tout. Ce sursaut vaillant vaut bien un ultime hommage.

cebabd8b2db58cd62eeaeeded68746c4.jpg

Chère Isa, lorsque  Proust s'invite dans tes pages mode,  ce n'est pas pour brandir les trop banales Jeunes filles en fleur. Tu serais donc de ceux qui ont lu la Recherche jusqu'au bout ? Pour faire bonne mesure, l'habituelle typo bâton cède la place à des caractères sérifs rococo dont le relief rappelle un peu les moulures des boiseries et du canapé.

1b95fa430fd5bf1539bdb8a9dd76db61.jpg
28723b2f4d2c190624cd16dd8dedd358.jpg

19:10 Publié dans Presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Isa, presse féminine, Proust

23 novembre 2007

Requiem pour Isa (suite et fin)

Ce dernier hommage à Isa, le magazine féminin que nous ne lirons plus, concerne  les titres des séries mode, 
avec leur "typo bâton" très efficace. Personnellement, j'adore.

"Nouveau western",  dans Isa n° 90, novembre 2007 :

ec20d2a9c8c42d99ae54f21b689b9a81.jpg

"Robotika",  dans Isa n° 83, avril 2007 :

dc296689379f10c4576209072f574e68.jpg
 
"Pin up",  dans Isa n° 81, février 2007 :
 
b33c36730b568209b7cf917ff8d4b387.jpg

"Save the trees",  dans Isa n° 80, janvier 2007 :
 
f144babab48d9352c7c2233ac8b5730f.jpg
 
"Badaboum",  dans Isa n° 76, septembre 2006 :
 
e20ae20e877e79f4d19000cafc2ca550.jpg
 

 

18 novembre 2007

Requiem pour Isa

Profitons une dernière fois, dans le numéro de décembre, de ces pages typiquement Isa :

Le sommaire  en colonnes (ci-dessous, octobre 2007) :

46b296472dc33217a9c38ed2fe7d812e.jpg

Les ouvertures  façon "une" (ci-dessous, l'ouverture style, mai 2007) :

8b9d55ae431e4cf927547736e13ecd7c.jpg

La rubrique "Il voudrait -  Les caprices de mode des garçons  expliqués aux filles"
(ci-dessous, juillet 2007) :

49307a53762291ce9c6d5ec6f7001dde.jpg

Les séries mode "Reality Show" en début de mag, avec leur  éditing à thème
(ci-dessous, novembre 2007) :

65c3470f879053cc57ba9337009c3343.jpg 

c45bae1d36ce51d2214a6a8b2599ba38.jpg

ccfdd3789fd14caad03956d18d42d5ec.jpg

45db47144e8253ef32ace139f0ee9b23.jpg

Et mai 2007 :

d45469628ebff6c0a03a5612db40784a.jpg
80d51ac84ac8858e16fa9b6e5a0ef51a.jpg
9379b1f255bdd7ddfafc1a0ffa545c3c.jpg

16 novembre 2007

Nous ne lirons plus Isa

Isa, c’est fini ! Le mensuel n’ira pas au-delà de son n° 91, daté décembre 2007.

12211b5ec3ccc4b7eedd9cca734a9298.jpg

 

Pourtant, la nouvelle formule, lancée fin 2005, avait valu à ce mensuel le titre de féminin de l’année 2006. Par rapport au numéro 1, que j'avais acheté en juin 2000 et trouvé vraiment nunuche, le changement est énorme. Un contenu très dense, un ton vraiment pêchu, un éditing audacieux et  un rythme tout feu tout flamme  qui crée la surprise.

Devenue une fidèle du nouvel Isa, je lui trouve aussi plein de défauts à force de l’acheter mois après mois : des pages surchargées, une maquette trop carrée. Un ton tellement efficace que, parfois, ça fatigue. Un rubriquage rigide dont le sommaire donne un aperçu : frigo, boulot, psycho, etc. La dernière rubrique, un peu à part, s’intitule “Et l’amour dans tout ça ?” Voilà précisément ce dont Isa manquait à mon goût : un peu d’amour, de fantaisie, d'espace pour le rêve.

 

 

Le numéro 1, sorti en juin 2000 :

3e4558ec4cc8f9fd3d45c3ea497df082.jpg

20:55 Publié dans Presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Isa, presse féminine

26 octobre 2007

Technikart de vivre

Un féminin tendance qui se détourne du luxe, ça existe. Ça renouvelle le paysage. C'est attendrissant. Avec sa couverture très "junior",
Technikart Mademoiselle donne le ton : celui de la fraîcheur, à mille lieues des dérives jeunistes de certains titres bien installés.

cb6d5c2d0c60c18119e692b380bd318b.jpg

L'interview bilingue.
 
619cfd4bc0eb7063591136da6bf77baa.jpg
 
L'accroche "paroles de chanson" (The Model de Kraftwerk, 1978) : un  truc d'éditing  également utilisé
par Jalouse et Isa.
 
1920b3f7fe6ca36f9722bc1b47fffaef.jpg
 
L'égouttoir à trou-trous d'Ikea :  la star des égouttoirs  que l'on voit partout. Chez nous, chez nos voisins et amis,
sur les plateaux et dans les fictions télé... Et dans les pages de mode, comme ici à l'arrière-plan. Ce best-seller
du catalogue Ikea a été conçu par le designer Mikael Wamhammar.

medium_egouttoir.2.jpgb6dadf377b44b0d334b7171362557fc0.jpg

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu