Avertir le modérateur

25 octobre 2010

Cerfs et cervidés : mi-fées mi-trophées

Quand je repère un motif dans les médias qui commence à devenir récurrent, je me pose toujours la question du moment opportun pour en parler. Trop tôt, il n'y a pas assez d'exemples, d'illustrations, de diversité d'approche. Mais si on attend trop, on risque d'arriver après la bataille : quand tous les magazines ont fait leur petite brève, voire leur petite rubrique sur le sujet.

Vous l'avez peut-être deviné, je vais vous parler des daims, cerfs, biches et autres cervidés qui envahissent les visuels de pubs.

Avec Stella McCartney (merci Gaëlle) il n'est pour l'instant question que de faons dans ce sous-bois, ambiance mi-Bambi mi-Blanche Neige. Pas de bois de cerfs à l'horizon... Bref, c'est l'enfance de l'art...

1stella mccartney.jpg

Dans un registre beaucoup plus adulte, Aigle présente une bête à bois magnifiée, totémisée. Détail funny : l'accroche "At home in nature" est brodée au point de croix...

aigle.jpg

Il y aussi tous ces visuels où les bêtes à bois apportent leur présence magique dans LE lieu où l'homme et l'esprit de la forêt ont une chance de se rencontrer : la clairière.

7morgane bello.jpg8scenes d'interieur.jpg
10tetra pack.jpg

Ci-dessous, les bêtes sont sorties de leur contexte de nature, réduites à l'état d'objet et c'est le trophée de chasse, symbole bourgeois s'il en est, qui prime... Dans une page déco de Elle du 23 octobre, une série mode de Citizen K automne 2010... ou une pub Eastpak d'une précédente saison. Une touche de magie en plus chez Stuart Weitzman avec ce trophée mimétique qui fait office de confident pour jeune fille.

elle déco.jpg4eastpak.jpg3citizenk.jpg
stuart weitzman.jpg

Alors, quand je vois que sur le site du salon Première Vision 2010, ZE place où se décident les motifs, couleurs et matières d'aujourd'hui et de demain, on fait tant de cas des faons et des cerfs...

5premiere vision1.jpg
6premiere vision2.jpg



Ou que les Inrocks ont bien repéré la tendance bestiaire et l'illustrent d'un joli petit cervidé... Là, je me dis qu'il est vraiment temps d'en parler !

inrocks.jpg

27 septembre 2010

La brique, une maille de tricot

Clin d'œil discret mais sophistiqué de Chanel à la tendance jacquard initiée l'hiver dernier par les combis en tricot "classe de neige" de Dolce&Gabbana. Regardez bien, les motifs en briques entre les fenêtres, puis le rythme des fenêtres et de ces motifs constituant à son tour un second motif, auquel s'ajoute la découpe du toit au premier plan pour créer un troisième niveau. C'est ce qu'on appelle ne pas prendre la tendance au premier degré. Chanel ou l'art du détail, j'en parlais déjà là.chanel motifs.jpg

11:05 Publié dans Motif | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chanel, jacquard, détail, motif

01 avril 2009

Chanel en trois détails

À la lecture d'une image, on peut être saisi d’impressions impossibles à verbaliser. Parfois pourtant,
l’intuition se laisse apprivoiser et l’on parvient à mettre des mots sur un ressenti visuel.

Exemple avec cette pub Chanel de la saison, assez sobre comme tous les visuels Chanel du moment.
On s’arrête d’abord sur la robe longue à la coupe sage mais truffée de détails sophistiqués. Et puis le regard
se déplace à droite et capte le logo Chanel, entouré de trois éléments de décor qui viennent nous rappeler
que Chanel, c’est un style reconnaissable entre mille grâce à quelques détails clés.
La fenêtre avec ses petits carreaux rappelle le sac à main 2.55, la double épaisseur de vitrage
se chargeant d’évoquer le relief du matelassage. Le chapeau de paille à l’ondulation savante rappelle
le camélia emblématique de la marque. Quant aux touches du piano, elles renvoient aux galons
qui gansent le tweed des tailleurs Chanel, mais aussi au noir&blanc dont les escarpins bicolores constituent
une des déclinaisons les plus célèbres.

Et les rubans, les nœuds, les chaînes, me direz-vous ? Point trop n’en faut : ils sont déjà sur la robe…

chanel.jpg

15:24 Publié dans Motif | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chanel

05 mars 2009

Nostalgiques de l'argentique

L’argentique, c’est fini ? Qui n’a pas son petit appareil photo numérique ? Même moi, j’ai fini par m’en faire
offrir un à Noël après des années de résistance. Un superbe joujou vert anis qui ne me fera pourtant pas oublier
mon vieux Canon A1, le bruit du déclencheur, le plaisir d’entendre avancer la pellicule, etc. Et si un jour
les vraies photos papier revenaient en grâce comme le disque vinyle ? Une nostalgie que je ne dois pas être
la seule à éprouver si l’on en croit la prolifération d’images évoquant cet autre âge de la photographie.
Polaroid, négatifs, planches contacts et pellicules nous rappellent qu’il n’y a pas si longtemps, la photo était
avant tout un support...

Effet Polaroid pour la marque de sportswear californienne Ambiguous et pour Vans girls.

ambiguous.jpg

vans.jpg

Le motif Pola est très utilisé en presse magazine pour la mise en scène des sujets. Effet “sur le vif” assuré…
À gauche, dans Madame Figaro du 28 février 2009. À droite, dans Glamour de février 2009.

mmefigaro.jpg
glamour.jpg

Effet négatif pour Dr Martens – Effet Photomaton pour Iceberg (printemps/été 2007).

drmartens.jpg
iceberg.jpg

Effet pellicule pour Jean Paul Gaultier et Galliano (campagne printemps/été 2007). John Galliano fut
condamné à verser 200 000 euros d’indemnités à l’artiste William Klein pour contrefaçon de ses œuvres,
les “contacts peints”.

jpg.jpggalliano.jpg


Effet planche contact pour la marque de sportswear Fenchurch.

fenchurch.jpg


Le Coq sportif mise carrément sur la bonne vieille photo papier légèrement jaunie, un poil cornée, un brin déchirée.

coqsportif.jpg

Idem pour Décathlon qui communique sur les journées Trocathlon.

decathlon.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu