Avertir le modérateur

15 décembre 2007

Ouï will rock you

À peine débarquée par hasard sur la fréquence 102.3, vers le printemps 1989, je sens vibrer tous mes neurones. Celle que l’on surnomme alors “La Ouï” est une radio plutôt underground avec  des jingles incroyables,  des animateurs pointus, une programmation dont on consulte les playlists sur Minitel et des publicités au son aussi rock que tout le reste. Un vrai bonheur.

Ouï fm, tombée dans l’escarcelle de Virgin, a cessé depuis longtemps d'être cette onde-élixir irradiant de ses bienfaits ma post-adolescence.  Fini les animateurs fantasmes !  Fini les pubs qui font rêver ! Fini le climat sombre qui prend aux tripes, omniprésent dans l'habillage musical. En résumé, Ouï fm, pour moi, c'est surtout du passé. Des souvenirs comme : "Les Young Gods sont les alchimistes de l'eau rouge", ou encore le requiem fleuve déversé par une Vampi sous adrénaline pour  la mort de Stiv Bators, le 3 juin 1990.  Un morceau de bravoure ! Ce soir-là, au volant de ma voiture rouge, je l'admirais tellement que j'aurais voulu être elle. Vampi, mon idole des ondes, quel est ton vrai nom, à quoi ressembles-tu, qu'es-tu devenue ?

Aujourd'hui, la fréquence 102.3 reste une adresse sympathique mais sans aucune magie.
Peut-être en quête d'une image plus authentique, Ouï fm est partie en campagne dans la presse écrite avec l'agence Leg. But : un positionnement "100 % rock". Les visuels noir & blanc (plus de quinze en tout) sont accompagnés de petites accroches, véritables bijoux.

329f8e0a799fde534c478d7c1e86f39a.jpg
 70d8d158d5a7d96bab8ef16d857c9b48.jpgcc4339c71b02074fa2f7b9eed7ccee96.jpgf5aaaa58d63cc56ebe1c4b4bdeabc22d.jpg2c87807cd8023b3aff1227c501d63ee6.jpgb77dff8389f8e210f5aa4c45c5badd7f.jpg168e0dbaac62bcb2856d08355d4f509e.jpg7034840a0c1ff141a4166cd4dd7b2313.jpg36907b4e324137e2586935133ce4e0cd.jpga522fa40bd3b0a5738a1ba764c2ea007.jpg

14 décembre 2007

Forcer sa nature

Que la nature est belle, là-bas, dehors ! Mais notre nature intérieure nous dicte d'embellir la beauté. Alors, pour forcer le trait, on  sature à mort les couleurs  d'un coup de palette magique.
 
Les trois fées Morgane de Dolce&Gabbana :  
ebbadc0b961407e309cc77cfad570e20.jpg
 
Les trois pasionarias du désert de Firetrap et le petit chaperon hautain, bourreau des cœurs, de Frankie Morello :
 
26c90bc4f7d0c8be83df7cb053b1e9f0.jpg
13900a4cf5a5437534ef9106f0354d23.jpg
La globe-trotteuse funky de Oakley : 
 
bcfe96619d64eae65d39d9497f840b6b.jpg

07 décembre 2007

Autour de l'avion

Balade solitaire sur le tarmac, piste d'atterrissage improvisée dans la neige,  septième ciel sans parachute,  panique à la salle d'embarquement, léthargie surréaliste au "luggage claim", défilé de mode dans l'aérogare, tout se joue autour de l'avion. Il ne manque à cette collection qu'une jolie scène d'intérieur : entre deux hublots, des hôtesses de l'air sophistiquées nous montreraient, tout rouge à lèvres dehors, les vrais gestes qui sauvent.

Jimmy Choo, 55 DSL, Diesel, Y-3, Adidas, Crash.

b7fea92661277f2e922cda077e930482.jpg

914c228f9cd6970a86175380d286e9bc.jpgb064d30f3180582b33408f186357bd47.jpg

d10c5ba852e840e0e4ea1b9d22f5993d.jpg
2b5a72f8fd46cb74285d209e2bb02138.jpg
d96c0eb90e7ed6c7e1b788efdf9c1dc3.jpg

 

02 décembre 2007

La K7 audio

À l'occasion d'un déménagement, j'ai balancé il y a moins d'un an tout un carton de vieilles K7 que je gardais religieusement dans ma cave. Parmi celles-ci, il y avait même ces "Rock Mixtures" achetées dans une brocante, enregistrées par d'autres rock fans avant moi et reprises à mon compte avec bonheur. Ô sacrilège !

En couverture de Pop Heart, le  roman de Barbara Israël  paru chez Scali, une K7 des Smiths :

47ee4d1021b7c9a8ad2174e387ddbe7e.jpg

À gauche, le sommaire du numéro 88 du  mensuel américain Flaunt :  "Pixies", "Nirvana" et "Beastie Boys",
extraits de "Series of Twelve Paintings about my Favorite Mixtapes", œuvre de Justin Krietemeyer.
À droite, le sommaire du numéro 8 de  Vice  (photo Jerry Hsu) :
 
4e1aa591531d2f81af5bb76fbbc51cbd.jpg
a6e9d15fa696c9f641770b06103c1f9a.jpg
 
Moschino Jeans avait dégainé sa K7 dès le printemps 2007. Et la version  rose chewing-gum  en aplat de  Tabas,
le graphiste marseillais responsable de l'affiche du festival  Marsatac :
 
df125792d8c83d73a2fbe0566abe2e35.jpg

4e965be65dbdb28c145ea57f82579396.jpg

18:05 Publié dans Objet | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : K7, Vice, Flaunt, Moschino, Tabas

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu